...

comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Kevin
Messages : 17
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 10:15

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar Kevin » mer. 18 mai 2016 18:20

Bonjour,

J'aurai une petite question ou plutot quelques avis sur mon interrogation.

Ma malou de 11mois (55cm au garot pour 20kg) est un chioulla trop grasse, aujourd'hui elle a été stérélisé et mon veto m'as prevenu qu'elle risqué de grossir à cause de la sterelisation.

Je lui donne 150gr de croquette le matin et 50gr le soir, ce qui fait 200gr par jour, personnellement je trouve ça deja peu, jme vois mal encore diminuer sa portion.

Concernant la croquette il s'agit de la Carnilove puppy (sans cereales) sur le paquet il annonce 300gr pour 20kg mais la mienne est un petit gabarit ...

Voilà qu'en pensez vous ? Dois je diminuer ? Changer de croquettes ?

En vous remerciant

lucky13
Messages : 139
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 18:57

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar lucky13 » mer. 18 mai 2016 19:37

Il existe des croquettes spéciales "chiens stérilisés" dans pas mal de marques.
Garde une marque de croquettes de bonnes qualités quand même.

Avatar du membre
michel34
Educateur
Educateur
Messages : 2272
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 12:07
Localisation : Herault, près de Montpellier

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar michel34 » mer. 18 mai 2016 22:17

200gr, même pour des sans céréales, ca fait effectivement pas énorme. Pour ma part je resterai la dessus. 20kg pour 55cm ca me parait très bien, (les miennes sont à 19 et 22kg pour a peu près la même taille et ce sont des bêtes de courses, hyper fines et musclées.)
Montres nous une photo de profil chienne debout. Il faut deviner les cotes et avoir une taille très marquée.
Tu peux peut être augmenter l'exercice également.

Kevin
Messages : 17
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 10:15

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar Kevin » jeu. 19 mai 2016 14:04

http://www.hostingpics.net/viewer.php?i ... MG1347.jpg

Désolé je n'arrive pas à afficher la photo, j'utilise seulement mon téléphone car je n'ai plus d'ordinateur pour le moment.

Pour ce qui ai d'augmenter les exercices c'est plutôt compliqué, elle est sorti 1h tous les jours, je sais que je pourrais en faire d'avantages mais avec le train train de la vie de famille c'est quasi impossible. En revanche les week end sont bien plus sportif ;)

Kevin
Messages : 17
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 10:15

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar Kevin » lun. 23 mai 2016 13:32

Personnes d'autres pour avis ?

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2205
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar CHR » lun. 23 mai 2016 15:45

lucky13 a écrit :qu'il n'y a pas de conséquences pour les reins ?


Ce qui encrasse les reins ce sont les protéines provenant des céréales, avec en plus des effets non négligeables sur le pancréas.

En ce qui concerne les protéines provenant de viandes désossées ou déshydratées (c'est l'étape d'après dans le process) on peut aller jusqu'à 50% (source UMES Unité de Médecine de l’Élevage et du Sport de Maison Alfort : des chiens en entraînement intensif ont été nourris avec des taux de protéines allant de 16% à 40%. Les chiens nourris avec des aliments pauvres en protéines (16% et 24%) ont été blessés lors des entraînements et tous les chiens dont le régime alimentaire n’excédait pas 16% de protéines ont dû arrêter l’entraînement à cause de leurs blessures. Les chiens nourris avec 32% et 40% de protéines n’ont pas été blessés durant l’entraînement. Les chiens de travail, dont les calories de leur alimentation provenait à 19% des protéines, avaient aussi un apport en oxygène diminué et moins de globules rouges que les chiens nourris avec une alimentation contenant 24, 32 ou 40 % de protéines. Les chiens nourris avec 40% de protéines avaient une circulation plasmatique plus élevée que les autres groupes, ce qui indique que l’augmentation des besoins nutritionnels découlant d’un entraînement soutenu ne peut pas être comblée par un régime pauvre en protéines. Les protéines de bonne qualité sont importantes afin de réduire le risque d’anémie sportive.
Besoin nutritionnel du chien de travail préconisé par le Pr Dominique Grandjean directeur de l'UMES :
Protéines : Assemblage de 20 acides aminés dont 10 sont indispensables : lysine, arginine, histidine, valine, leucine, isoleucine, méthionine, phénylalanine, tryptophane et thréonine
Grande tolérance des chiens adultes en bonne santé pour la teneur en protéine : de 20 à 50 %
Stress au travail : le besoin devient important, qualitatif et précis (mini 35 %)
Si elle peuvent nourrir, elles servent avant tout à construire, en permettant la synthèse des os, des muscles, des structures nerveuses, etc., bref tout ce qui fait vivre un chien.
Contrairement à une idée répandue, limiter l'ingéré protéique pour enrayer la diminution de filtration du rein dû au vieillissement d'un chien est inefficace. Il est maintenant reconnu qu'une baisse de la teneur en phosphore de l’alimentation peut, par contre, avoir une action positive.
)


Il ne faut jamais donner de farines de poulet : Le problème ne porte pas sur un excès de la viande de poulet en elle même, mais sur un excès important en collagène (le collagène est un des constituants des os, carcasses, tendons, becs, plumes)

Pourquoi : Dans l'utilisation des viandes en déchets ou déchets de viande réduits en farines, presque toujours, ces déchets se composent évidement des moins bonnes parties, en plus de tout ça quand ils utilisent des déchets de volailles issus de volailles (même fraiches) d'élevage sur lesquelles ont été prélevés, les muscles dorsaux (blancs de volailles) et les cuisses destinés à l'alimentation humaine, ils écrasent les carcasses surtout composées des membres, peau, cou, tète. Toutes ces parties sont pauvres en bonnes protéines (qui déjà sont pauvres dans les volailles) par contre toutes ces parties sont très très riche en collagène et c'est très très très mauvais!
L'excès de collagène qui arrive rapidement même avec des quantités assez petites de ces parties de volaille données régulièrement, surcharge le réseau de soutien du tissu hématopoïétique qui devient plus visqueux et devient fibreux (cela revient a des effets exactement comme ceux de la maladie appelée myelofibrose métaplasique myéloïde de la rate et du foie), et en plus en freinant le développement des cellules hématopoïétiques. Restez vigilant quand à la moindre apathie, difficulté respiratoire (dyspnée) ou augmentation de la fréquence (polypnée) sans motif, ce sont les signes avant coureur d'un excès de collagène dans l’alimentation.
La vitamine C joue aussi un rôle très important dans la synthèse du collagène et lorsque celui ci se retrouve en excès, l'organisme ne pouvant utiliser que la vitamine C disponible cela pourrait provoquer une carence avec tous les troubles connus de cette carence. Ce qui expliquerait peut-être pourquoi certains vétos préconisent de complémenter par de forte dose de vitamine C dans la prévention de la dysplasie de la hanche chez le Berger Allemand, alors qu'il n'y a normalement pas à complémenter, le foie du chien en fabrique. Dans ce cas ils traiteraient l’effet mais pas la cause, alors que si cela était avéré, ce fléau récurent pourrait se régler par un simple changement de croquettes

Perso je donne entre 42% adulte et 45 % chiot (viandes fraiches désossées) .
Gaya se maintient entre 24 et 25 kg avec 320 gr par jour (pesées sur une balance de ménage, le gobelet n'est pas assez précis si on tient compte qu'à 20 gr près un super premium peut mettre en diarrhée) .

lucky13
Messages : 139
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 18:57

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar lucky13 » lun. 23 mai 2016 18:52

:o :o
Merci beaucoup pour ce résumé très bien détaillé :D
En lisant la composition de diverses croquettes, on a l'impression qu'il y a la même chose dans toutes ou à peu près.. c'est pas évident de faire la part des choses.

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2205
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar CHR » lun. 23 mai 2016 20:54

La réglementation européenne impose de mettre les ingrédients dans l'ordre décroissant, alors souvent les "grandes marques" mais aussi les autres, multiplient les céréales et les ingrédients dans le but de modifier les valeurs relatives:
Si tu lis: viandes 18%, maïs 12%, blé 8¨% , orge 6% , flocon d'avoine 3% tu peux traduire: céréales 29% , viandes 18%
C'est aussi là qu'est la grosse arnaque

Avatar du membre
Kobe
Messages : 340
Enregistré le : ven. 18 mars 2016 05:55

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar Kobe » lun. 23 mai 2016 21:13

Du coup CHR tu donnes quoi à tes chiens ?

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2205
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: comparatif croquettes premium avec et sans céréales

Messagepar CHR » lun. 23 mai 2016 23:04

NUTRIVET INSTINCT
80% d’ingrédients "premium" uniquement d'origine animal et 20% fruits et légumes. Ils ont un 42/12 pour l'entretien, un 42/22 pour le sport et un 45/16 pour les chiots (1èr chiffre % de protéine 2ème chiffre % de lipides) C'est plus cher que l'UPD mais ça correspond mieux à ce que je demande comme effort physique à ma chienne et à ce que je demanderai au petit quand il va être en âge.
On peut se contenter de moins si on ne cherche pas à tirer le maximum du chien, l'UPD est largement adapté à la plupart des malous du forum qui ne pratiquent pas régulièrement de sport canin en essayant d'aller au plus haut niveau. En ce qui me concerne j'enchaine le canicross avec le cani VTT pour la préparation physique du ring en niveau 3. Ma chienne se remet aussi d'une portée de 8 chiots et elle ne sera probablement que chien en blanc pour le prochain concours du club en juin. Elle a besoin de se remuscler et pour ça il faut un maximum de protéines de bonnes qualités.