...

Confirmation?

Discutez de tout...
Avatar du membre
mathilde
Messages : 176
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 18:06
Localisation : Gironde
Contact :

Re: Confirmation?

Messagepar mathilde » mar. 31 oct. 2017 17:34

J'arrête là, c'est sans fin!

Avatar du membre
iza
Messages : 250
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 19:40
Localisation : 13

Re: Confirmation?

Messagepar iza » mer. 1 nov. 2017 07:45

mathilde a écrit : Mais croiser deux brouettes ne donnera jamais une Rolls.


Sauf si il y a une mutation !
Image
L'avis exprimé est le fruit d'une expertise très relative.

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 1827
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Confirmation?

Messagepar CHR » mer. 1 nov. 2017 11:46

Études sur la génétique du comportement du chien :

Les premières études systématiques ont été faites par John Paul Scott et John L. Fuller dans les années 1950 ( http://press.uchicago.edu/ucp/books/boo ... 38859.html ) après développement de races consanguines et invention de tests quantitatifs. Leurs résultats démontrent que la génétique joue un rôle certain, mais aucun de ces résultats n’est applicable en dehors du laboratoire et aux chiens d’aujourd’hui.

Le chien a 39 chromosomes. Il a 88% de son matériel génétique en commun avec l’humain, ce qui ne le rend pas, loin de là, 88% humain. Les jumeaux sont rares, l’adoption vers 7 à 12 semaines dans un environnement de parents adoptifs d’une espèce différente rend les analyses encore plus complexes que chez l’être humain.


Quelles conclusions tirer de cet énorme travail ?

Scott et Fuller ont démontré :

- l’importance de l’effet maternel dans l’exploration, les tentatives de fuite, les morsures à la mise en laisse

- aucune corrélation entre les paramètres physiques (le somatotype : longueur, couleur du poil, etc.) et les paramètres comportementaux ; ce qui signifie qu’on ne peut attacher un ensemble quelconque de comportements à un standard de description physique

- un effet génétique certain sur les vocalises de détresse à 5 semaines.

Pour le reste, que peut-on affirmer aujourd’hui ?

En absence de tests comportementaux quantitatifs appliqués dans des études statistiques de populations, on ne peut que donner des avis subjectifs.
La génétique donne une prédisposition à des environnements particuliers.
Un environnement de développement enrichi favorise plus les chiots génétiquement incompétents que les chiots génétiquement compétents.

Pour obtenir des clones par sélection, il faut répéter des accouplements consanguins pendant 30 générations. Dans ces lignées clonées, les variations du phénotype dépendent de l’environnement. Aucune lignée de chien n’est clonée de cette façon. Il aurait fallu des accouplements consanguins pendant au moins 40 ans.

mayamaya
Messages : 262
Enregistré le : lun. 20 mars 2017 18:02
Localisation : Belgique

Re: Confirmation?

Messagepar mayamaya » mer. 1 nov. 2017 12:05

CHR a écrit :Études sur la génétique du comportement du chien :

Les premières études systématiques ont été faites par John Paul Scott et John L. Fuller dans les années 1950 ( http://press.uchicago.edu/ucp/books/boo ... 38859.html ) après développement de races consanguines et invention de tests quantitatifs. Leurs résultats démontrent que la génétique joue un rôle certain, mais aucun de ces résultats n’est applicable en dehors du laboratoire et aux chiens d’aujourd’hui.

Le chien a 39 chromosomes. Il a 88% de son matériel génétique en commun avec l’humain, ce qui ne le rend pas, loin de là, 88% humain. Les jumeaux sont rares, l’adoption vers 7 à 12 semaines dans un environnement de parents adoptifs d’une espèce différente rend les analyses encore plus complexes que chez l’être humain.


Quelles conclusions tirer de cet énorme travail ?

Scott et Fuller ont démontré :

- l’importance de l’effet maternel dans l’exploration, les tentatives de fuite, les morsures à la mise en laisse

- aucune corrélation entre les paramètres physiques (le somatotype : longueur, couleur du poil, etc.) et les paramètres comportementaux ; ce qui signifie qu’on ne peut attacher un ensemble quelconque de comportements à un standard de description physique

- un effet génétique certain sur les vocalises de détresse à 5 semaines.

Pour le reste, que peut-on affirmer aujourd’hui ?

En absence de tests comportementaux quantitatifs appliqués dans des études statistiques de populations, on ne peut que donner des avis subjectifs.
La génétique donne une prédisposition à des environnements particuliers.
Un environnement de développement enrichi favorise plus les chiots génétiquement incompétents que les chiots génétiquement compétents.

Pour obtenir des clones par sélection, il faut répéter des accouplements consanguins pendant 30 générations. Dans ces lignées clonées, les variations du phénotype dépendent de l’environnement. Aucune lignée de chien n’est clonée de cette façon. Il aurait fallu des accouplements consanguins pendant au moins 40 ans.


Ce qui revient à dire que peut importe la race du chien ou sa sélection , mais c'est son environnement qui change toute la donne ( On parle bien au niveau du comportement .... pas des compétences physiques ) . On pourrait dans la foulée , transposer cette observation aux humains :) ! A mon avis , pour le moment l'environnement ne doit pas être trop favorable à son bon développement :( ! ... J'ai l'impression que l'être humain est de plus en plus débile :P :P :P :P :P :P :P ! Ca ne reste que ma réflexion du jour hein ;) !

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 1827
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Confirmation?

Messagepar CHR » mer. 1 nov. 2017 12:49

Tout à fait, on parle bien au niveau du comportement et pas des compétences physiques qui elles dépendent des lois de Mendel.
En France et pour toutes les races, la confirmation des reproducteurs ne se référant qu'aux standards physique on comprend la grande responsabilité de l'éleveur et ensuite de l'adoptant dans l'avenir de nos chiens. Ce n'est pas les coups de révolver à amorce donnés aujourd'hui lors de la confirmation des BA qui changeront grand chose aux problèmes de comportement.
Après on peut trouver des juges plutôt axés beauté et d'autres travail. Gaya n'aurait probablement pas été confirmé par un juge beauté, Milord le sera dans les deux cas.

Avatar du membre
Foudelle
Messages : 900
Enregistré le : sam. 21 mai 2016 09:42

Re: Confirmation?

Messagepar Foudelle » mer. 1 nov. 2017 20:48

Au début de ma présence sur ce forum, j'avais tenté d'expliquer mon penchant à garder un chien le plus proche de son instinct.
En y rajoutant juste ce qu'il faut pour qu'il puisse vivre et être accepté par l'homme.
Pas facile, et contraignant pour moi, dans une éducation non définie dans le temps selon la bonne volonté du sujet.
Mais bon, bien que cela n'a pas été bien pris ici,, je ne regrette rien.
Je n'aurais probablement pas pu le faire plus jeune,, il y a sûrement plusieurs paramètres qui font que cela puisse se faire.
Mon chien, pourrait mourrir pour moi, vous le savez,, tout en restant plus sociable que mes Jack décédés,
Son instinct de protection, qu'il adapte de lui même à ma femme, mes petits enfants ou moi, qui suit son leader, me conforte dans ce choix et m'étonne encore.
Dans la difficile relation entre un homme et un animal, seul ceux qui veulent vraiment peuvent beaucoup.
Et après bien des erreurs de comportements dans ma vie, je reste confiant.
Tout est possible si..
Bav
Lorsque le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt.


Retourner vers « LE BAR DES MAITRES »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité