...

Les essentiels du comportement avec le Malinois

Avatar du membre
Ced
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 1018
Enregistré le : mar. 1 déc. 2015 07:26
Localisation : Marseille

Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar Ced » mar. 1 déc. 2015 10:06

Image

Le malinois (ou berger belge malinois) est une race de chien particulièrement intelligente et dotée dune vigilance avérée. C'est une race très obéissante et qui sera désireuse de satisfaire son maître.
Très à l'affût de son territoire et de la protection des siens, le malinois se fera un devoir de veiller sur vous et votre famille si vous lui en donnez l'occasion.

Si on lui dispense un bon dressage et qu'on lui donne l'occasion de faire de l'exercice à faire, le malinois ne manquera pas de s'épanouir. Il faut cependant lui donner la chance de socialiser en bas âge.

Souvent utilisé comme chien de garde, cette race de chien est à la fois très loyale et très affectueuse. Le malinois a cependant besoin d'être diverti. Très intelligent, ce chien fera très bien en compagnie d'enfants et d'autres animaux. Il aimera aussi qu'on l'implique dans les activités familiales.

Le berger Malinois s'entend particulièrement bien avec les enfants qui sont prévenants, surtout s'il a grandi avec eux. Comme il est très protecteur, on doit tout de même porter une attention spéciale aux étrangers. Si vous recevez des visiteurs, prenez le temps de permettre à votre malinois de faire connaissance avec eux la première fois qu'ils viennent vous rendre visite. Sans vouloir être le centre d'intérêt à tous prix, ils aiment tout de même être près des gens.

Le dressage du malinois est assez facile mais doit être accompagné de votre vigilance et de tout l’intérêt que vous pourrez y porter. Le dressage pour eux est un jeu, il faut cependant rester très cohérent et exercer une certaine fermeté. Le seul cas où le malinois posera des difficultés reste le cas où son maître sera défaillant, il faut donc lui faire comprendre très tôt que VOUS êtes le chef de meute, si cela est correctement réalisé, il vous sera très fidèle toute sa vie. Il faut donc se comporter en maître respectueux, ferme et responsable pour l'adopter.

Au final, le malinois sera très épanoui dans tous les cas si vous lui donnez la chance de faire de l'exercice. Il peut se satisfaire d'une cour intérieure uniquement si vous lui permettez de se dépenser régulièrement, ne surtout pas prendre un malinois pour le laisser sans aucune occupation, ça sera le meilleur moyen pour le rendre instable et agressif.

Il ne supporte pas très bien les grosses chaleur, pensez donc à le protéger en cas de canicule.
Il ne craint pas les sorties l'hiver...
Image Image Image

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2255
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar CHR » jeu. 18 févr. 2016 11:29

Tout ça est aussi valable pour beaucoup d'autres races, il n'existe pas de bonnes ou de mauvaises races de chiens. Il n'y a que des chiens avec des instincts et des aptitudes.
La littérature et le NET abonde en renseignements sur le tempérament de tel ou tel race de chien ou de tel autre, sur la gentillesse ou la férocité de leurs représentants, il s'agit d'un phantasme.
On ne peut pas comprendre, ni contrôler, le comportement d'un chien si on se contente de le considérer comme " victime" de sa race.

Un mot sur le "chef de meute" : Le tout premier chef de meute d'un chiot est sa mère c'est à dire quelqu'un de compétant, donc pour faire comprendre très tôt qu'on est le chef de meute il faut être compétant et rien d'autre. Il ne saurait être question de dominance au sens où la culture humaine l'entend.
Chez les canins ce sont eux qui choisissent leur chef de meute, il le choisissent parce que c'est lui qui est capable de fournir toute les ressources au groupe, qu'il est capable de les protéger et qu'il n'est jamais injuste au sens canin du terme : il ne doit jamais passer à la sanction si le chien adopte une posture d'apaisement.

Avatar du membre
Topawok
Messages : 388
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 19:12
Localisation : Allauch (13)

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar Topawok » jeu. 18 févr. 2016 19:25

CHR a écrit :Chez les canins ce sont eux qui choisissent leur chef de meute, il le choisissent parce que c'est lui qui est capable de fournir toute les ressources au groupe, qu'il est capable de les protéger et qu'il n'est jamais injuste au sens canin du terme : il ne doit jamais passer à la sanction si le chien adopte une posture d'apaisement.


J'aime bien ce que tu viens d'écrire surtout sur la sanction. On a trop tendance à raisonner en humain.
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède
( St Augustin )

Avatar du membre
michel34
Educateur
Educateur
Messages : 2329
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 12:07
Localisation : Herault, près de Montpellier

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar michel34 » ven. 19 févr. 2016 07:11

la sanction est toujours quelquechose de très délicat avec un chien, il faut être très carré, le faire au bon moment, sur des comportements très précis et connus du chien, a doser également selon le caractère de l'animal. Il y a également toute une palette de sanction.

Avatar du membre
Topawok
Messages : 388
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 19:12
Localisation : Allauch (13)

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar Topawok » ven. 19 févr. 2016 23:36

Michel34 Tu pourrais nous en dire plus sur la palette de sanction que tu utilises.
Ca peu nous donner des idées ou nous guider sur les sanctions à utiliser.
Merci bien.
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède
( St Augustin )

Avatar du membre
michel34
Educateur
Educateur
Messages : 2329
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 12:07
Localisation : Herault, près de Montpellier

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar michel34 » sam. 20 févr. 2016 07:34

c'est infini: par exemple en agility: pas moyen de lui faire tenir le pas bouger. Une fois, deux fois, trois fois, je l'engueule et direction la voiture sans faire de parcours, comme elle adore ça, grosse punition, le parcours suivant: nickel.
C'est aussi pas de récompense après un exercice mal fait, un coup de doigt léger sur le museau si elle avance trop en map, etc...
Les spécialistes parlent de récompense positive, négative, positive + etc...
C'est à toi d'adapter en fonction de ton chien, de ce qu'il aime, de ses réactions, de son caractère. Par contre, je me répète, pas de sanction tant que l'on n'est pas sur à 100% que le chien connaisse l'exercice ou l'action qu'on veut lui faire faire.

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2255
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar CHR » sam. 20 févr. 2016 11:51

Excellent ! Priver le chien de ce qu'il aime par dessus tout en le remettant dans sa Vari : c'est LA solution!
Je n'ai jamais eu besoin de faire ça avec Gaya, mais ça m'est arrivé souvent avec mes Terre-Neuves, certains étaient particulièrement têtus. Pour que ce soit encore plus efficace on reste neutre en envoyant le moins de signaux au chien : papa me fait la gueule. L'idéal est même de ne rien dire, rester muet.

Comme les animaux, nous parlons aussi avec notre corps, mais cela reste pour nous inconscient, nous lui faisons exprimer nos sentiments, nos doutes, notre passé, nos idéaux et même ce que l'on préfèrerait cacher, tout ce qu'un chien est lui, par contre, parfaitement capable d'interpréter.
Un des "cas d’école" les plus courants se rencontre au moment du "rappel" du chien.
Même si le maître (ou la maîtresse) est un monument de patience, on observe à peu près toujours la même chose : le maître (ou la maîtresse) commence à rappeler le chien avec une attitude très souriante, comme on lui a conseillé, et puis, au bout de la cinquième ou sixième fois, les mimiques faciales et la prosodie ( l'inflexion, le ton, la tonalité, l'intonation, l'accent, la modulation que nous donnons à notre langage oral en fonction de nos émotions et de l'impact que nous désirons avoir sur nos interlocuteurs) se modifient sur un mode plus menaçant, de tel sorte que le chien commence à réagir avec inquiétude. A la fin le maître (ou la maîtresse) vocifère et émet tout un tas de signaux de menace et le chien qui n’a vraiment plus envie de revenir au contact de ce fou (folle) furieux(se), ne revient plus.
Dans cet exemple on émet des signaux à double sens, cela ne peut pas fonctionner, on ne rappelle pas un animal en émettant des signaux de menace !
L'erreur humaine (trop humaine) la plus courante est la punition : punir n'est jamais un geste éducatif parce que la punition n'a jamais appris au chien de nouveaux comportements. Punir ne sert qu'à défouler l'humain, à le libérer de sa colère, ou de sa frustration.
Pour obliger un chien on se sert de la contrainte (c'est la fermeté pour obtenir le respect, pression mentale, inconfort physique, isolement social) qu'il ne faut pas confondre avec une punition.

la réprimande doit rester exceptionnelle !! Car un chiot trop souvent réprimandé finira par s'y habituer et à la trouver normale. Vous n'aurez alors plus aucun impact sur lui...On doit mettre en place un programme de communication, et non un programme de punition.

Citation :
«Une contrainte ne peut et ne doit être utilisée que pour FAIRE COMPRENDRE qu'un comportement doit être modifié et seulement exceptionnellement, pour punir un comportement, non pas inadéquat, mais rebelle! C'est là qu'elle rejoint la notion de devoir. » Philippe Roustant


Une réprimande, si on doit réprimander, doit toujours être adaptée au caractère du chien JAMAIS à celui de son maître

Avatar du membre
Topawok
Messages : 388
Enregistré le : mar. 12 janv. 2016 19:12
Localisation : Allauch (13)

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar Topawok » sam. 20 févr. 2016 13:04

Un grand merci à vous deux, super intéressant.( pour nos raisonnements d humain)
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède
( St Augustin )

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2255
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar CHR » sam. 20 févr. 2016 14:56

Je voudrais apporter une précision quand je dis qu'un chien ne doit pas être victime de sa race, dans l'absolu cela suppose que les conditions d'élevage soient identiques, dans la pratique ce n'est pas vrai.

Un chien ne sera que ce pourquoi il a été sélectionné, et le Malinois est encore un chien qui est en grande majorité sélectionné pour le travail ou / et le sport et il aura besoin d'une grande dépense physique au quotidien, qui peut-être, bien sûr, variable en fonction des lignées.

Une sélection garde les sujets correspondant à un cahier des charges particulier et élimines tous les autres, alors attention !

Certains (individus, races) sont sélectionnés par rapport à des critères physique ( beauté) et en général leur caractère est presque toujours laissé de côté par leur éleveur.

D'autres sont maintenant de plus en plus sélectionnés pour être des chiens de compagnie, en plus d'un physique à la mode, ils auront en moyenne un niveau d'activité assez bas et seront, sauf exception, d'une vie facile.

D'autres plus rustiques sont toujours sélectionnés pour le travail et depuis un certain nombre d'années pour le sport, chez ceux là au contraire l'éleveur aura recherché un niveau d'énergie qui soit le plus haut possible et bien sûr de façon incontournable, ils auront besoin d'un propriétaire sportif, disponible et averti. Cela représente au moins 80% des Malinois.

D'autres encore auront été sélectionnés depuis la nuit des temps pour garder des troupeaux dans l'Atlas ou les Carpates, chez ceux là en plus d'un niveau d'énergie très haut, leur grande méfiance faisant partie du cahier des charges ils resteront inévitablement des animaux très dangereux sorti de leur destination pastorale, et ce même en de très bonnes mains, ne soyons pas naïf.

Ceux qui on choisi d'adopter un Malinois pour sa beauté et son port altier rappelant le loup sans bien se renseigner avant sur ses besoins vitaux devrons assumer quand même au risque de devoir le regretter, le malou est un chien qui vit à 100 à l'heure.

Avatar du membre
fafa50
Modérateur
Modérateur
Messages : 1236
Enregistré le : mer. 23 déc. 2015 08:45
Localisation : MANCHE

Re: Les essentiels du comportement avec le Malinois

Messagepar fafa50 » sam. 20 févr. 2016 15:16

Très intéressant ces réflexions en ce qui concerne le rappel

Pour la petite histoire, mon frangin qui a un Jack R mâle l'engueule à chaque fois qu'il doit revenir vers lui, comme s'il y avait une gradation entre le ton et les décibels de la voix et la promptitude avec laquelle le chien devrait revenir.

Je lui ai dit qu'il commettait une faute grave et que son chien était au final, bien gentil de revenir à lui avec pareils vociférations ...

Perso, avec les miens, j'en suis arrivé pour le rappel à ... ne plus les appeler ni parler quelques fois, charge à eux de rester en veille sur mes intentions de promenades, car c'est moi qui décident de les promener et non l'inverse.

Bien entendu, c'est un exercice et il faut donc recréer le lien de paroles et caresses pour le rappel à d'autres moments.

Je me répète, mais il ne faut jamais aller vers le chien lorsque vous le rappeler, au pire, s'arrêter, au mieux faire demi-tour
( je grossis le trait mais vous voyez l'idée )
Quelle chance Amis Bretons de pouvoir admirer nos Côtes tous les jours .... :D