...

Motivation et travail avec un chien pas coopératif

RPS
Messages : 2
Enregistré le : lun. 24 févr. 2020 19:19

Motivation et travail avec un chien pas coopératif

Messagepar RPS » mar. 17 mars 2020 22:48

Bonsoir,

Je suis à la recherche de conseils de la part de connaisseurs qui auraient déjà croisé un chien avec le même profil que le mien pour m’aider à trouver LA méthode qui marche.

J’ai donc un Tervueren de lignée travail de 10 mois , qui provient d’un élevage, je l’ai récupéré à 2 mois et il va en club depuis cet âge.

Conditions de vie : en maison, reste à l’intérieur lorsque je suis absente, a accès au jardin lorsque je suis présente. Il sort en promenade 3 fois par jour + sorties pipi. Reste seul max 4h30 d’affilé. Pour l’activité physique sportive, voir plus loin.

Pour le décrire rapidement : c’est un chien intelligent, à carafon, qui ne cale pas facilement et qui encaisse « dur » (confirmé par l’éleveur + 3 clubs) . Il ne cherche pas à faire plaisir, il bosse pour lui, s’intéresse uniquement à ce qu’il veut et quand il veut c’est tout et tout de suite sinon il monte en pression et tape (au début des trous maintenant il s’est bien calmé, mais le côté contestataire est encore présent dans les situations à enjeux pour lui).

Les utilisateurs du (des) clubs me conseillent de m’en séparer : trop de temps à passer pour peu de résultats, autant prendre un autre chien. Si je veux le garder pas le choix, il va falloir être en coercitif à fond avec utilisation du CE sur ses points durs.

Ce chien a été testé sur plusieurs disciplines :
- en ring : prise verrouillée 1/3 de gueule, très difficile à faire rengueler , lâche dès que le chiffon arrête de bouger, manque énorme de stabilité (se retourne pour pincer la personne qui tient la longe lorsqu’il rate le chiffon ou lorsqu’il doit patienter) -> arrêt
- en pistage : aucun intérêt pour la piste, prend la bouffe 1 fois sur 3 même à la diète et avec de la bouffe avec une appétence ++ -> arrêt
- obéissance : a pigé le truc mais s’ennuie vite, se couche, traîne, décroche même sur des petites séances hors distraction, avec distraction, impossible de bosser -> en cours
- agility : testé en école du chiot, avec des petits agrès (sans saut) : il adore et passe partout (pour le pilotage on repassera) mais ce chien a une boiterie intermittente des membres, il a été diagnostiqué avec une boiterie de croissance mais j’ai de gros doutes sur un postérieur pour la dysplasie (l’osthéo pense à un problème de dos) donc cette discipline n’est pas d’actualité pour le moment, j’attends ses 12 mois pour faire des radios.


D’où je suis partie et où j’en suis actuellement :

-apprentissage de l’inhibition de la morsure difficile : retournait à la charge au « Kai » et mordait de plus en plus fort -> réglé vers 5 mois avec la technique du retournage de babine sur la canine (il pouvait recommencer jusqu’à 8/10 fois avant de céder)

-prédation sur voitures, vélos, joggeurs, trottinettes… :se jetait de toutes ses forces vers l’élément en mouvement et dès qu’il arrivait en bout de laisse, il se retournait et mordait -> réglé en laisse et longe mais pas en liberté. Il a réussi à s’échapper de chez moi et a été tapé par une voiture, fracture, opération (2000€ de frais vétos) et 2 mois d’immobilisation en cage…

-pince/mord/casse un objet dès qu’il n’a pas ce qu’il veut ou au mot « NON » -> totalement réglé depuis 1 mois, apprentissage très long de la « patience » avec divers exos. A titre d’exemple l’exercice de la croquette cachée dans la main fermée m’a demandé 2 semaines de travail quotidien pour qu’il commencer à jouer le jeu… Par contre je l’ai déjà vu tourner en rond après sa queue 2/3 fois récemment ( 1 fois parce qu’il ne pouvait pas rentrer dans la maison et 2 autres fois parce que je ne donnais pas suite à ses demandes d’attention), à surveiller

-chien qui ne respect « rien » : monte sur les meubles, attrape tout ce qui est à sa portée pour le déchiqueter, vol la nourriture, bouscule, se jette sur les fenêtres, part en chandelle vers le plafond pour attraper un moucheron… -> en très gros progrès mais il y a encore du travail, avec les autres personnes il faut être vigilant, il n’accepte pas les ordres venant de quelqu’un, il ignore (par le passé il pinçait…)

-chien qui ne joue pas, ne cherche pas à interagir, qui n’est motivé par rien de ce que je peux lui proposer ou de ce que peut lui proposer une tierce personne (bouffe, boudin, encouragements, caresses.) -> hors distraction j’ai réussi à créer un petit intérêt pour le travail « donnant donnant », principalement à la bouffe et un peu au boudin. Avec distraction, le plus souvent pas d' attention sans coups de sonnettes au collier étrangleur. Le peu que j’arrive à obtenir sonne « faux » : de temps en temps le chien réagit au « OUIIIII » quand il fait bien, se précipite vers moi, saute pour attraper le boudin, tire 1s et lâche pour se précipiter vers ce qui l’intéresse vraiment … Niveau interactions, il se couche depuis 1 mois à côté de moi, avant il se mettait dans son coin et m’ignorait complètement

- chien « hypnotisé » par quelque chose qui attire son intérêt, il devient sourd et ne réagit plus à rien, il reste figé (sans absolument aucune peur ni agressivité, il regarde) -> en progrès mais j’ai encore régulièrement des « bugs »

- tire comme un bœuf dès qu’un odeur, un objet ou une personne l’intéresse (« évidemment » je ne donne pas de mout à la laisse et je ne fais pas drapeau derrière) -> réglé depuis 2 mois en passant à l’étrangleur

-hystérie/hurlement/roulage au sol/manchonnage de laisse/tractage/saut/pincement (anciennement) en croisant un chien -> un chien c’est réglé depuis 1 mois, plusieurs chiens c’est en cours de travail. Je précise que ce n’est pas de l’agressivité (il y va pour jouer) mais de la « frustration » très mal gérée

-ne revient pas au rappel -> sans distraction c’est réglé (mais il revient par « devoir » avec une seule idée en tête, repartir le plus vite possible et il ne faut pas être trop regardant sur la mise au pied) avec distraction je n’ai pas de rappel (point à régler avec un CE si cela ne lui passe pas avec le temps?)

-ne rapporte pas l’objet, part avec ou ne va pas le chercher -> il a parfaitement compris l’exercice, mais il le fait bien 1 fois sur 10, je n’ai pas encore trouvé la parade pour le moment

- ne supporte pas la répétitivité de l’exo, demander plus de 2 fois d’affiler un même exo et le chien bâcle, décroche, cherche à s’en aller ou se couche -> on avance lentement…

- au travail (hors distraction) ne bosse pas plus de 5 minutes, récompense et jeu compris (sinon il décroche, cherche à s’en aller ou se couche) -> on avance lentement…

Les 2 trucs qui marchent le mieux avec lui :
- le rentre dedans verbal + étrangleur + répétition de l’exercice/ordre jusqu’à obtenir le résultat attendu : méthode très lente qui donne un résultat qui ne me convient pas : le chien obéit pour éviter la sanction, pas pour bien faire
- lui donner ce qu’il veut obtenir APRES avoir obtenu ce que moi je veux. A force de renouveler la situation, j’arrive à avoir des résultats mais c’est également long et surtout pas applicable à toutes les situations (je ne peux pas le laisser courrier après une voiture …) et si je n’ai pas le contrôle sur ce qu’il veut, il le sait très bien

Il est indépendant et cabochard mais pourtant attaché à moi : si je disparais dans une cache il va devenir « fou » jusqu’à ce qu’il puisse me rejoindre. En balade il part à ma recherche s’il me perd de vue.



Ce que j’aimerais obtenir

Même si j’ai énormément progressé avec ce chien je suis loin du compte, j’arrive à le faire obéir (même si parfois il faut y passer un peu de temps) mais c’est une relation basée sur la force, un bras de fer permanent qui n’a rien de satisfaisant. Je regrette ma petite Ferrari partie à 14 ans, un caractère pas sympa, une vraie cocotte-minute prête à exploser à chaque instant mais qui n’avait d’yeux que pour moi…

Je cherche à trouver le mode d’emploi pour travailler en coopération avec lui, lui donner envie d’avoir envie de bosser avec moi. Car sinon les 10 à 12 années de vie commune (au moins) à passer ensemble vont être très longues.

Si vous avez des idées, des pistes ou des conseils, je suis preneuse. Si vous avez un contact « pro » qui fait des stages « longs » ( +/-1 semaine) et un vrai sens du chien (pas un pseudo éducateur/comportementaliste formé à distance qui pense que la croquette est la seule méthode valable pour éduquer un chien ) je prends aussi car dans mon coin je n’ai rien trouvé.

Merci d’avoir lu :D

Avatar du membre
michel34
Educateur
Educateur
Messages : 3140
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 12:07
Localisation : Herault, près de Montpellier

Re: Motivation et travail avec un chien pas coopératif

Messagepar michel34 » mer. 18 mars 2020 08:41

Je ne peux te conseiller que le stage chiens difficiles chez Hervé Pupier, j'en ai fait plusieurs chez lui, il arrive a des résultats spectaculaires et te dira exactement comment travailler ton chien...

Avatar du membre
yannick
Messages : 617
Enregistré le : dim. 10 juin 2018 12:19

Re: Motivation et travail avec un chien pas coopératif

Messagepar yannick » mer. 18 mars 2020 12:36

ben dis donc t'as tiré le gros lot! cela me fait penser à une collègue qui a eu une schnau de spa du même acabit ,elle me disait il m'a fallu un an pour être sa maîtresse et c'est l'agility qui nous a mis en complicité (avec à la clef des finales en cht de France)...

Avatar du membre
macqma
Messages : 3055
Enregistré le : mar. 1 août 2017 06:13
Localisation : 33

Motivation et travail avec un chien pas coopératif

Messagepar macqma » jeu. 19 mars 2020 14:07

Tes problèmes ne sont pas simples et ne peuvent pas se régler via un échange laconique. Je pense que tu dois prendre le temps de résoudre un souci après l’autre. Tu as un chien qui vit trop bien en autonomie et qui apparemment a appris ou sait parfaitement se passer de toi : zéro empathie si tant est qu’un chien en ait pour son maître (un peu d’anthropomorphisme, ça fait du bien...). Peut être a-t-il compris que s’il ne faisait pas, on faisait à sa place. D’où l’attitude d’aller se coucher etc.
Je rejoins les propos de Michel34. Un vrai pro t’aidera mieux que n’importe qui ici. Il faut vous voir évoluer, il faut vous voir interagir, il faut voir le chien se comporter avec sa maîtresse, son environnement, etc.


Un vœu pieu pour 2020 : laissons enfin les chiens être justes des chiens, avec une vraie vie de chien.