...

Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2256
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar CHR » ven. 2 mars 2018 16:00

Il ne viendrait à personne l'idée de s'acheter un poulain de 2 ans pour apprendre à monter à cheval et encore moins de vouloir le débourrer soi même et bien c'est pourtant ce que font ceux qui achètent un chiot issus d'une race élevée pour le travail comme le Malinois.

trop nul.jpg
trop nul.jpg (27.9 Kio) Vu 239 fois



Pour comprendre l'enjeu d'un apprentissage préalable du maitre, parce que ça ne s'improvise pas, pas plus que ça peut se faire dans un temps aussi court, sur l'efficacité de la compétence en communication canine avec un chiot de deux mois, il faut aller chercher l'explication du coté des neurosciences :
« L'apprentissage est une modification qui s'est produite dans le cerveau suite à une expérience, c'est-à-dire suite à l'acquisition d'une information provenant de l'extérieur du cerveau; cette modification a comme conséquence une modification du comportement » Fraser & Broom, 1990

On sait maintenant que le cerveau des mammifères se compose de 3 parties : le cerveau reptilien, le cortex cérébral et le cerveau limbique.
Lorsqu'une action se déroule, le néocortex, ou cortex cérébral assimile les informations extérieures. Ces informations il va alors les transmettre au cerveau limbique.

A chaque fois qu’un individu vit une situation quelconque, elle s’imprime dans son cerveau limbique. C’est en quelque sorte, la base de donné gravée dans son "disque dur".

Face à la même situation au cours de sa vie, le cerveau limbique de l’individu aura alors connaissance de la réaction adéquate. Il renverra alors un message claire au cortex cérébral afin d’agir en conséquence, parce que le cerveau limbique aura effectué une analyse à l’aide de ses connaissances, mais surtout en s’appuyant sur son vécu. Il fera appel à son expérience et à ses souvenirs afin de trouver une réaction adéquate à la situation de façon bientôt intuitive.

Plus cette situation se reproduit, plus le cerveau prend "l’habitude" du comportement qu’il devra adopter face à celle-ci. Lorsque cette même action se représentera, elle ne génèrera plus de stress, l’individu agira intuitivement et dans un temps extrêmement court de façon adéquate.
Le dresseur ou l'éducateur expérimenté aura d’emblée la bonne position du corps et les bonnes attitudes pour rassurer son élève qui lui fera presque immédiatement confiance et à part peut, être le nom du chiot, il n'aura encore prononcé aucun mot, tout ce qu'il aura fait sera dans le feeling et le non verbal.

En revanche, si le même individu fait face à une situation stressante et méconnu de son cerveau limbique, c’est le stress qui prend le dessus et dès lors, le cerceau limbique se décharge sur le cerveau reptilien. Ce dernier étant la forme primitive du cerveau. Il n’est régit que par des besoins archaïques qui sont :
-se nourrir
-se reproduire
-fuir
-combattre
L’information traitée par le cerveau reptilien donnera toujours cours à une action primitive, régit par un instinct de survie incontrôlé et irréfléchi.

C'est aussi ce que l'entrainement des sportifs développe ce qu'ils appellent "la mémoire musculaire" dans leurs gestes devenus automatiques, comme par exemple, le coup droit d'un joueur de tennis du top 100 (et même d'ailleurs de celui qui jouent 15/0) qui n'a plus besoin d'avoir à réfléchir pour l'exécuter, combien de temps pour apprendre à sauter 4 mètres à la perche ou apprendre le Fosbury, vous qui avez peut être du mal à enchainer plus de 3 accords sur une guitare ou qui tapez avec deux doigts sur un piano, pensez à tous les musiciens qui arrivent à mettre leurs doigts où il faut et à des vitesses incroyables, sans même regarder leur instrument, ils ne pensent plus qu'à une mélodie, les notes sont devenues le prolongement de leurs doigts et ça va même plus loin puisqu'un mélomane pourra reconnaitre un musicien rien qu'à son "touché" etc..

Alors avant d'acheter un chiot malinois, comme en équitation, il serait peut être bon d'apprendre le langage canin avec un papy ou une mamy, par exemple, retraité de la fonction publique (il y a des listes d'attentes), qui pardonnera les erreurs et n'oubliera pas son dressage, ou de faire le bonheur d'un adulte qui attend dans un refuge, mais surtout, surtout de grâce, n'aller pas "casser" un chiot qui lui évoluera beaucoup plus vite que la vitesse à laquelle vous serez capable d'apprendre comment il fonctionne et ne croyez pas qu'avoir possédé des chiens de compagnie au caractère souple vous donnera un avantage, vous tomberiez de bien plus haut encore.

Avatar du membre
michel34
Educateur
Educateur
Messages : 2329
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 12:07
Localisation : Herault, près de Montpellier

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar michel34 » ven. 2 mars 2018 16:04

J'ai la même image sur ma page FB... :) :)
+1 sur le contenu, bien entendu

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2256
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar CHR » ven. 2 mars 2018 19:32

michel34 a écrit :J'ai la même image sur ma page FB... :) :)


:roll: je l'ai piqué sur le site de Bertrand Beuns ;)

Avatar du membre
macqma
Messages : 495
Enregistré le : mar. 1 août 2017 06:13
Localisation : 33

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar macqma » ven. 2 mars 2018 20:17

Excellent article.
A lire absolument, je pense.

Merci CHR

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2256
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar CHR » ven. 2 mars 2018 21:10

Le Beauceron est aussi une race de travail et puis tu as conduit un chien pendant ton service militaire. C'est comme quand on a appris à faire du vélo, le corps ne l'oubli jamais même après des années, alors ton corps ne l'a pas oublié et il donne la bonne réponse à ta chienne, souvent avant même que tu ais eu le temps d'y réfléchir.
C'est ce que ne peuvent comprendre ceux qui viennent après coup chercher une solution à leur problème de communication canine et qui me lirons trop tard.

Avatar du membre
Zed
Messages : 593
Enregistré le : ven. 7 oct. 2016 10:00

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar Zed » lun. 5 mars 2018 10:39

CHR a écrit :Alors avant d'acheter un chiot malinois, comme en équitation, il serait peut être bon d'apprendre le langage canin avec un papy ou une mamy, par exemple, retraité de la fonction publique (il y a des listes d'attentes), qui pardonnera les erreurs et n'oubliera pas son dressage, ou de faire le bonheur d'un adulte qui attend dans un refuge, mais surtout, surtout de grâce, n'aller pas "casser" un chiot qui lui évoluera beaucoup plus vite que la vitesse à laquelle vous serez capable d'apprendre comment il fonctionne et ne croyez pas qu'avoir possédé des chiens de compagnie au caractère souple vous donnera un avantage, vous tomberiez de bien plus haut encore.


Quand j'ai été sûr que je voulais un malinois, j'ai d'abord regardé en refuge pour prendre un adulte délaissé.
Mais mon entourage m'a fait faire le cheminement inverse, en me disant que pour un premier malou, un chiot serait plus facile à modeler selon mon fonctionnement. Qu'un adulte de refuge risquait de me déborder.

Quelque part, je crois que ce n’était pas de mauvais conseils, avec mon chiot j'ai tissé un solide lien de confiance, parce que je n'ai jamais eu peur de ses réactions. Je l'a connais depuis les premières semaines de sa vie.
Et je me sentirais plus sûr de moi aujourd'hui qu'au départ pour prendre un malou adulte, car j'ai déjà une expérience positive avec la mienne.

Avatar du membre
CHR
Educateur
Educateur
Messages : 2256
Enregistré le : lun. 15 févr. 2016 13:23
Localisation : Aube

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar CHR » lun. 5 mars 2018 14:57

Tu représentes un cas sur combien ??????
Au niveau des statistiques si tu te penches sur les chiens de travail toutes races confondues, encore recyclables, je dis bien ceux qui peuvent être remis dans le circuit, les autres sont euthanasiés et ne figure plus dans les stats, combien attendent dans les refuges ? Je n'ose même pas écrire un chiffre.
Je suis persuadé que si tu reprenais un chiot de deux mois, il y a maintenant beaucoup de choses que tu ferais différemment dès le départ.

Avatar du membre
Zed
Messages : 593
Enregistré le : ven. 7 oct. 2016 10:00

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar Zed » lun. 5 mars 2018 15:04

CHR a écrit :Je suis persuadé que si tu reprenais un chiot de deux mois, il y a maintenant beaucoup de choses que tu ferais différemment dès le départ.


Ça c'est sûr et certain ! J'ai fait beaucoup de bêtises !
Même bien renseigné, entre la théorie et la pratique il y a un monde..

Avatar du membre
ROSY
Messages : 194
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:51
Localisation : ST CYR SUR MER

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar ROSY » sam. 10 mars 2018 13:04

Très intéressante cette explication ! Je disais justement ce matin à mon mari que les personnes qui veulent un chien devraient passer un "examen" afin d'apprendre leur psychologie, leurs codes canins, et cesser de faire de l'anthropomorphisme. Et bien sur faire un travail sur soi car on se découvre différent aussi avec eux selon les situations.

BEROLA
Messages : 693
Enregistré le : lun. 27 nov. 2017 12:59

Re: Réflexion sur l'apprentissage du MAÎTRE

Messagepar BEROLA » sam. 10 mars 2018 13:23

ROSY a écrit :Très intéressante cette explication ! Je disais justement ce matin à mon mari que les personnes qui veulent un chien devraient passer un "examen" afin d'apprendre leur psychologie, leurs codes canins, et cesser de faire de l'anthropomorphisme. Et bien sur faire un travail sur soi car on se découvre différent aussi avec eux selon les situations.


Cha ché ben vrai comme dirait la célèbre mère Denis
"Je ne me lasse pas d'être utile , c'est ma nature " Leonardo Da Vinci